« BlackBerry a un bel avenir | Accueil | Un bon compagnon pour les nomades »

BlackBerry, un cheval de Troie

Le Monde Informatique du 3 juin consacre une page intéressante avec le titre BlackBerry, un cheval de Troie pour cadres dirigeants. J'ai enfin compris pourquoi IBM était contre le BlackBerry. Il tourne sur des serveurs dédiés qui sont localisés au Canada et en Grande Bretagne. Ceci a l'avantage de savoir se faire écouter par le Gouvernement Américain à travers la CIA et le système d'écoutes américain Echelon (tout comme Lotus Notes et Outlook, dès que l'on utilise les réseaux internationaux).
Plusieurs opérateurs français assurent aujourd'hui la promotion de BlackBerry. Est-il prévu un hébergement des serveurs BlackBerry sur notre territoire pour satisfaire les membres illustres de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) ?

Paul Vincent, le 03 juin à 11:50 | PermaLien

TrackBack

URL de trackBack pour cette note
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83422cc7653ef00d835475c9269e2

Weblogs faisant référence à cette note :

Commentaires

I do not understand this but I like this link

Posté par Stefanie | 19 juin 2009 17:28:12

I do not agree with stephani with this comment but in the others I realy agree

Posté par Mike | 19 juin 2009 17:37:17

Les commentaires ne sont plus autoris&eactue; sur cette note.